Le shiatsu du crâne et du cou est un shiatsu très relaxant qui active particulièrement le système parasympathique (*).

Comme son nom l’indique, les pressions sont concentrées sur le crâne, le visage et le cou. Il peut aussi inclure un travail sur la région claviculaire et le sternum.

Pour qui, pour quoi ?

Si vous avez besoin de “débrancher”, la sensation de trop penser et de faire cocotte-minute, si vous êtes bouleversé.e ou si vous subissez un haut niveau de stress familial ou professionnel. Les séances sont orientées vers la relaxation et “l’aération” de la tête.
Pour un travail plus en profondeur en harmonisation ou en correction d’un dysfonctionnement énergétique, mieux vaut s’orienter vers un shiatsu “complet”.

♦ Ce shiatsu génère une relaxation profonde : ne prévoyez pas d’activité demandant une solide réactivité juste après (entretien d’embauche, examen du permis de conduire, déjeuner avec un·e client·e…)

Déroulement d’une séance

La séance entière dure habituellement 45 minutes. Lors d’un entretien préalable, je m’entretiens avec vous de vos tensions particulières et m’informe sur les contre-indications éventuelles ou/et des adaptations nécessaires au travail en présence de certaines pathologies. Le shiatsu proprement dit dure environ 35 minutes. Il est suivi d’un court débriefing.
Ce shiatsu se reçoit tout habillé et sur table. Un travail plus traditionnel au sol est également possible si la table n’est pas adaptée à votre situation.

Travail du cou au sol en décubitus latéral

 


(*) Le système nerveux autonome, qui gère les fonctions automatiques de l’organisme (circulation sanguine, respiration, digestion, maintien de la température, glandes etc.), comprend les systèmes nerveux sympathique et parasympathique. Le sympathique prépare l’organisme à l’action pour qu’il puisse réagir en cas de stress : augmentation de la fréquence cardiaque, de la tension artérielle, secrétion d’adrénaline… Le parasympatique correspond à une réponse de relaxation. Il induit un ralentissement général des fonctions de l’organisme afin d’assurer la maintenance du système de base : le rythme cardiaque et l’activité respiratoire ralentissent, la tension artérielle diminue, la digestion et l’appétit sexuel sont favorisés.